Leweb de Marina

Vos petits mots sont les bienvenus


Bonjour, cher visiteur.

Je suis heureuse de vous accueillir sur
mon site Web dans lequel je vous
souhaite une promenade amusante.
Je m'efforce le plus régulièrement possible
de faire grandir mon espace virtuel et je vous
conseille donc de revenir souvent pour voir les nouveautés.
Marina

D'un simple "clic", lisez les poèmes dont je suis l'auteur.

Ici, vous pouvez lire ma première nouvelle.

Je mets à votre disposition tous ces petits jeux sous Windows. 

Dodger
(type Pacman)
80 Ko
Jewels Master
(genre Tétris)
128 Ko
Paulie Python
(mangez les souris)
43 Ko
Loopz
(allongez le tuyau)
96 Ko
Mahjongg pour Windows
(Dominos japonais)
230 Ko
Rats
(dératisez votre ordi)
249 Ko
Connect 4
(genre puissance 4)
24 Ko
Dames françaises
(le plus vieux jeu du monde)
94 Ko

La Maman Bien-aimée
de Marina SALOMEã

Un jour, je me trouvais près d'un arbre quand tout à coup, une dame apparut. Cette dame était la Maman Bien-aimée. Elle me paraissait plutôt gentille. Oh excusez-moi, mais j'ai oublié de vous dire mon nom : Je m'appelle Sébastien.
Soudain, la Maman bien-aimée s'approcha de moi en me disant :

" Bonjour Sébastien ".

Je fus muet un instant. Je répondis en tremblant :

" mmmais, m..., mais co... comment ss.., savez-vous mon nnn...nom ? ! "

" Calme-toi, calme-toi, je vois tout le monde. Je suis une maman magique. Je vois quand tu fais des bonnes choses, mais aussi tes bêtises. "

" Comment pouvez-vous me voir ? "

"Je te l'ai déjà dit : je suis une maman magique. "

" Comment avez-vous réussi à devenir magique ? "

" Oh ! C'est très simple , mon petit. Je vais t'expliquer. Il m'a suffit d'être gentille et la bonne fée est arrivée pour me donner mes pouvoirs"

"Ouais ! Je vais faire la même chose"

"Attends, attends, pas si vite, tu prends des risques. Ce n'est pas si facile car cette fée habite très, très loin."

"Tu penses que je n'y arriverai pas ?"

"Non, non, petit, je pense que tu en es capable. Mais pour arriver jusque chez la fée, il te faut l'aigle des miracles."

"Où se trouve cet aigle ?"

"Il se trouve dans un pays très éloigné, plein d'habitants qui l'ont capturé dans un gros sac."

"Si j'ai bien compris, il faut que j'aide l'aigle à échapper aux habitants.

"Si tu en es capable, oui."

"Mais, je ne suis qu'un petit garçon de sept ans !"

"Oui, tu n'as que sept ans : mais je croyais que tu étais fort ?"

"Oui, je suis fort. Mais comme tu l'as dit, j'ai peur que cela ne soit pas aussi facile que je le croyais."

"N'oublies pas que si tu délivres l'aigle, tu feras un grand miracle..."

"C'est tout de même loin."

"Je sais, mais si tu penses fort à l'aigle tu auras des ailes qui te permettront d'aller le chercher."

"Ah bon ? "

"Oui !, Alors bonne chance et prends ce téléphone portable pour que nous puissions nous parler."

La maman bien aimée disparut et comme elle me l'avait demandé, je me mis à penser très fort à l'aigle dans ma tête.

"L'aigle, l'aigle, l'aigle, ..."

Tout à coup, des ailes me poussèrent au dos. J'étais capable de voler.
Au bout de quelques heures, je trouvais l'aigle.

Je lui dis : "emmène-moi chez la fée."

Il accepta aussitôt et me conduisit jusqu'à la fée.

Je lui demandai: "Puis-je avoir des pouvoirs magiques, s'il vous plaît ?"

"As-tu été sage ?", demanda la fée.

"Oh oui, très sage : tu peux le demander à la maman bien aimée."

La bonne fée téléphona à la maman bien aimée, puis elle accepta de me donner des pouvoirs. Et depuis, je vis heureux, grâce à la maman bien aimée et à la bonne fée magique.

©MarinaSalomé


Le soleil

Le soleil est rond, il est chaud, il est jaune

Il brille au-dessus de nous.

Au petit matin, il brille pour nous.

Oh ! Mais... le soleil sen va :

Ce sont les nuages qui le poussent !

Mais le matin il revient.

©Marina Salomé

 


[retour chez Papa]